M – Madda

Mon histoire
Depuis mon plus jeune âge, j’ai été initiée à la musique (piano, saxophone puis accordéon diatonique), à la danse et au chant.
Après plusieurs années riches en périples musicaux et humains en Europe (festivals, théâtre, cirque), j’ai décidé de marquer un temps d’arrêt et j’ai posé mes bagages au Pays Basque.
Je reste accordéoniste voyageuse, l’instrument est ma valise… dans laquelle je conserve mes racines, mes souvenirs, mes dialectes et mes langues.

Ma musique
Je suis ce que j’écris. Je chante ce que je suis et ce que je vis.
J’ai besoin de la musique pour exprimer mes joies, mes interrogations, mes convictions et ce que me raconte l’amour.
Je tisse mon univers avec mon âme, ma voix et mon accordéon. C’est une nécessité et cet équilibre fragile transparaît dans les changements d’intensité et de tempo.
Ma musique se déploie mais sans jamais se livrer. Avec une timidité sans pudeur.
Ma musique est vivante, parfois sombre, d’autres fois limpide.

Créer et offrir quelque chose qui me représente est un vrai défi : j’oscille entre mélodies traditionnelles (les chants des mondine, repiqueuses de riz de la vallée du Pô, et les strambotti piémontais), textes anciens, chants de bergers basques ou chants de lutte de la Resistenza italienne, la poésie d’auteurs européens, la création et des textes personnels plus intimes.
Un va-et-vient constant entre passé et futur, enracinement et envol, un instrument ancien et une voix nue, brute, quasi punk.

Je choisis de rester M parce que je veux chanter mes mondes, mes cultures, mes langues, d’une façon vraie, directe et entière.

Je cherche à exprimer des émotions universelles au travers de ma sensibilité.
Je ne cherche pas à enfreindre les règles : je les ignore.

Mon principal désir d’artiste est de permettre à mon auditoire de se laisser envelopper et de glisser sur les pentes de mon monde ou du sien, d’investir un lieu où ses sens seront en éveil et où chacun sera en harmonie avec lui-même.

Données techniques
Madda – voix et accordéon.
M est un concert d’une heure.
Un espace scénique restreint, le concert n’a nul besoin de grande salle, au contraire : la proximité avec le public favorise une ambiance qui facilite l’échange et une meilleure perception des textes et des musiques.

  • Nom du projet : MADDA - PROJET SOLO
  1. Caffè Madda Luzzi 3:31
  2. Miracolo Madda Luzzi 2:40
  3. Aoae Madda 4:00
  4. Déserteurs Madda 3:15
Madda Luzzi - musicienne - accordéoniste - Bayonne
M - Projet solo - Interview-vidéo avec Madda Luzzi sur la chaîne de télévision TVPI6m 50s